Requiem pour Voix d'Hommes de Pierre Bouteiller

Enregistré à l'église de Notre Dame du Liban à Paris, en février 2010
Partition de la Messe de morts de Bouteiller publiée par les éditions Abbesses

Sortie le 4 janvier 2011

Chez Glossa
Distribution Harmonia Mundi

Lien d'achat
Lien de téléchargement

Choc Classica

Pierre Bouteiller, maître de musique à Troyes et Châlons-sur-Marne sous Louis XVI, a composé sa Missa Pro Defunctis pour 5 voix en 1683. Hervé Niquet a reconstitué l'oeuvre en y juxtaposant notament des extraits du Stabat Mater de Sébastien de Brossard, et recrée le son de cathédrale incroyable de cette musique.

La richesse et la splendeur de la musique sacrée du baroque français, qui oscille entre une gravité ombragée et l'exubérance la plus spectaculaire, ont été amplement traitées, et révélées, par Hervé Niquet et Le Concert Spirituel au long de leurs enregistrements, chez Glossa, consacrés à Marc- Antoine Charpentier. Mais Paris, Versailles, et les grandes institutions religieuses de France n'étaient pas les seuls commanditaires de ces musiques intenses ; des petites villes comme Troyes ou Châlons-sur-Marne pouvaient aussi, à l'époque de Louis XIV, se glorifier d'avoir dans leurs cathédrales des maîtres de musique comme Pierre Bouteiller, qui y composa une oeuvre d'une grande beauté, la Missa pro defunctis (1693) à cinq voix et accompagnement instrumental.

Pour compléter la cérémonie religieuse pour laquelle Bouteiller composa cette Missa pro defunctis, d'autres pièces furent nécessaires : avec son flair et son expérience dans ce domaine, Hervé Niquet reconstruit le service en incluant non seulement le remarquable Stabat mater de Sébastien de Brossard (un admirateur précoce de Bouteiller), mais encore des versions instrumentales d'oeuvres de compositeurs encore moins connus aujourd'hui : Henri Frémart, Louis Le Prince et Pierre Hugard. Avec une douzaine de voix d'hommes et un ensemble de cordes graves et orgue, Hervé Niquet recrée l'incroyable « son des cathédrales » de la France du XVIIe finissant. 

Requiem de Pierre Bouteiller